dimanche 2 août 2015

Agra et Fatehpur sikri

Depuis Samedi 6h30 heure locale vos comparses ont entamé leur périple touristique au Sud de Delhi.
Après 4h longues heure de route nous sommes arrivés à Agra, la ville du fameux Taj Mahal.

Aprés avoir déposé nos sac nous avons d'abord visité le fort d'Agra (ci-dessus) dont les batiments sont chargés d'histoire... et de pierre semies-précieuses.
Après le repas nous avons enfin pu nous approcher du Taj Mahal. La visite de cette merveille du monde fut incroyable et presque irréel tant ce colosse de marbre est imposant. A gauche la (vraie) mosquet qui se situe sur un des côtés du Taj Mahal.
Pour information: par soucis de symétrie une réplique de la mosquet fut construite de l'autre côté mais n'a jamais servi comme telle.

 Nous avons clôturé cette excellente journée par une visite de fabrique de marbre ou nous avons pu vois des artisans travailler le marbre afin d'y incruster des pierres précieuses. Pour couronner le tout nous noud sommes laissé tenté par de la cuisine locale pour certains moins pour d'autres avant de rejoindre nos lits pour une bonne nuit de sommeil.

 Aujourd'hui nous avons repris la route, direction Fatehpur Sikri tout d'abord pour une petite visite rapide d'une heure dans la partie gratuite monument, avec à la clefs de nombreux selfies avec les indiens (qui en raffolent) et des tentatives de marchandage.

Enfin après environ 5h de route nous avons atteint Jaipur où nous nous sommes installés afin de profiter de notre dernière nuit de calme avant notre retour à Delhi demain.


J'essayerai de mettre plus de photo plus tard, ce n'est pas évident de les transférer ici!

En tout cas, tout va bien ici en Inde et nous espérons tous qu'il en est de même pour vous tous où que vous puissiez être!

jeudi 30 juillet 2015

Découverte partie une

Samedi soir nous avons eu la chance d'avoir la visite d'Avtansh, notre contact francophone a New Delhi.
Il a eu la gentillesse de nous ramener un "kit de survie" alimentaire avec des chips et du nutella, un vrai bonheur!
En plus de cela, Avtansh nous a conseillé des sites touristiques pour le lendemain: le Qutab Minar et Delhi Haat, où nous avons procédé à nos premiers achats et premières négociations.
Le Qutab Minar était très impressionnant et magnifique à voir. Delhi Haat fut tout aussi sympa avec néanmoins moins de gens et beaucoup plus de vendeur assez insistants...
Pour cette journée nous avons eu la chance d'avoir avec nous deux jeunes de la second chance school: Noor (première photo) et Rakesh (seconde photo) qui ont vraiment était d'une grande aide.
Ils nous ont cependant joué un tour en nous envoyant à l'INA market et sa section viande plutôt répulsive...un délice sous 30 degrés.
Depuis, nos journées de solidarité se ressemblent: école le matin dans le bidonville de kusumpur pahari, repas, sieste, sport avec les jeunes, repas, conseil d'équipe et repos.
Nous nous intégrons de plus en plus dans la routine de nos amis indiens en les aidant notamment à cuisiner.

Au programme de ce week end: Agra et le Taj Mahal ainsi qu'une visite de Jaipur.
A très bientôt!

samedi 25 juillet 2015

Namaste

après 4 jours sans internet, voici des nouvelles de vos compagnons préférés.

A la suite d'un voyage de 11 h nous sommes arrivés a New Delhi ou Joshi, notre contact au sein de l'association Ritinjali nous attendait. Il faisait extrêmement chaud et humide mais malgré la fatigue nous étions heureux d'être arrivés!







Nous avons donc pu découvrir le foyer de la second chance school ou nous sommes logés avec les élèves de 18 a 25 ans.

Ces derniers jours furent très durs pour nos consciences tant ces gens vivent dans la misère. Ils furent aussi synonymes de rencontres et de partage puisque nous avons déjà pu faire des activités et des jeux avec des jeunes: dessin avec les petits des bidonvilles et jeux de cartes et sport avec les habitants de notre foyer.









Vendredi soir Joshi a eu l'extrême gentillesse de nous amener à la cérémonie de clôture de la international summerschool qui a lieu tous les ans en Inde. Nous avons pu rencontrer, entre autre, le président de Ritinjali et manger autre chose que des plats épicés à base de riz. Ce moment fut également l'occasion de briser la glace avec Joshi en rigolant avec lui et en découvrant un peu plus de choses sur notre partenaire très réservé.




Aujourd'hui nous avons eu l'occasion d'accompagner les enfants d'un bidonville a un musée de poupée. Ce ne fut pas passionant mais vous trouverez surement que leurs sourires vaut tout l'or du monde.














Les jeunes du foyer découvrant le Jungle speed


vos compas à l'entrée du musée

samedi 18 juillet 2015

J-3

Conseil du jour : Il est possible de s'abonner au blog (si si, là à droite!) ce qui vous permettra de recevoir un mail à chaque nouvel article, sympa, non?

A 3 jours du départ pour notre expériment long en  Inde je tenais à expliquer le déroulement des choses et ce qui va arriver
Depuis la dernière publication, le 27 Avril, beaucoup de choses se sont déroulées d'où le mutisme général.
A la suite des tragiques événements au Népal notre équipe est restée longtemps dans le flou, nous attendions que les choses se passent afin de savoir si ,oui ou non, nous partirions cet été au Népal.
Mais c'est en restant trop longtemps spectateurs que nous avons bien faillit perdre toute chance de réaliser un projet tous ensemble. Grâce aux bons conseils d'Olivier et Bénédicte (nos accompagnateurs) nous nous sommes décidé à faire une réunion avec les parents de chaque membres et les responsables du groupe/territoire. A la fin de cette réunion au débat animé la décision fut prise de concert que nous ne partirions pas au Népal.


Nous étions à un mois du départ initialement prévu et n'avions donc plus de projet mais des billets d'avions à nos noms déjà payés une sacrée somme... Grâce au réseau d'Olivier le salut est venu assez rapidement : l'association Ritinjali cherchait des volontaires afin de venir  faire de l'animation dans leurs foyers pour jeunes défavorisés à New Delhi.
Nous avons donc pris contact avec Avtansh et Apoorva que nous rencontrerons très bientôt à New Delhi. Le contact est passé très bien et nous voici embarqués dans un nouveau projet très similaire à notre projet initial.


Le 21 Juillet 2015 vos comparses prendront donc leur envole à 22h10 de Paris Charles de Gaule vers New Delhi
Nous arriverons à l'aéroport de New Delhi le lendemain à 15h15 heure locale ou Apoorva viendra nous chercher avant de nous amener au foyer où nous logerons.
Nous prendrons une ou deux journées pour nous faire à notre nouvel environnement et faire le tour des activités véritablement envisageables.
Suite à ces deux jours nous entamerons vraiment notre action sur place: les matins nous serons généralement avec les plus jeunes et les après-midi/soirées avec les élèves de l'école de la deuxième chance (18 à 25 ans).  Au programme de ces 4 semaines en Inde de l'animation, de l'échange culturel et un découverte de l'Inde pour nous quatre avec notamment une visite du Taj Mahal.


Je voulais aussi profiter de ce dernier ( probable) article avant le départ pour remercier tout le monde qui est derrière nous depuis le début, plus particulièrement: Bénédicte et Olivier Frelot, Ramine, les membres de l'association secours des hommes, Samuel Rousseau et nos parents pour ne citer qu'eux.

J'en profite aussi pour faire un clin d’œil aux étudiants de l'association Uniraid qui partent réaliser leur projet à Katmandou malgré les risques bien connus.
Encore un énorme MERCI à tout le monde qui à pu de près ou de loin interagir avec nous sur ce projet, nous allons pouvoir le réaliser grâce à vous!

Les liens:

http://www.ritinjali.org/
http://uniraid.wix.com/uniraid-2015

lundi 27 avril 2015

Quelques Nouvelles

Cela va sans dire que nous avons, au même titre que vous, avons suivis les événements récents au Népal.  Ces événements, déjà qu'horrible ont pour nous une saveur on ne peut plus amère, remettons l'histoire à sa place.

Réveil Samedi 25 Mai lors de notre réunion entre compagnons pour préparer notre action au Népal cet été, tout ce passe bien jusqu'à cette annonce du tremblement de terre d'amplitude 7,9 à 80 Km de Katmandou. Silence, il nous faut plus d'information. Nous tentons tant bien que mal d'obtenir des détails plus précis. Nous appelons alors la responsable de l'association Pomme Cannelle pour avoir des informations sur les enfants et bénévoles sur place. Cette dernière ne peut nous renseigner car ses homologues Népalais ne lui répondent pas. Plus de ligne téléphonique, du moins on l’espère. Elle nous promet de nous tenir au courant puis raccroche.

Après maintes tentative d'informations ,à droite à gauche, nous trouvons de plus amples détails: des morts, des blessés et des bâtiments détruits. C'est là qu'intervint le soulagement de la
journée pour nous et les membres de Pomme Cannelle: les enfants sont sains et saufs ainsi que tous les bénévoles. Merci les bâtiments antisismiques.

Malgré cette matinée forte en émotion nous avons donc décidé de continuer, comme la veille à travailler sur nos dossier afin de pouvoir partir cette été. Les dossiers de subventions restants ont bien avancé et notre cap reste bien le Népal et d'autant plus au vu des éléments que l'on reçoit chaque jours à travers les médias.


Voici la situation actuelle: la catastrophe a causé de nombreux morts sur place et a anéanti la plupart des moyens de télécommunication, on recense 47 répliques entre Samedi et Aujourd'hui (Lundi 27 Mai) allant au maximum à un magnitude de 6,7. Pour ce qui est d'APC Népal rien de bien grave: tous le monde va bien, certains sont surement encore sous le choc mais il n'y a aucun blessé ou mort au deux foyers. Pour ce qui est des dégâts matériel, hormis une clôture, les deux centres sont debout et le resteront surement puisqu'ils sont antisismiques.

Enfin, pour notre situation actuelle: nous espérons de tous cœur partir cette été donner de notre temps et énergie, d'autant plus que notre action serait/sera on ne peut plus apprécier sur place, mais, car il y a bien un mais, la décision finale quant à notre départ ne dépend pas uniquement de nous et nous vous tiendrons, bien entendu informé.
Pour finir, nous avons lancé notre campagne de financement participatif sur kisskissbankbank ici. A savoir que si nous venions à devoir changer de projet l'argent collectée sera entièrement reversée à l'association APC Népal qui gère les foyers et s'occupe des enfants sur place.
Nous vous invitons donc grandement à faire un don et ferons de notre mieux pour partir aider sur place.
Nous avons bien évidemment une pensée constante pour les Népalais qui traverse en ce moment une période difficile et sommes de tout cœur avec eux à défaut de n'être (pas encore) sur place.


Pour rappel les dons sur KissKissBankBank sont sources de contreparties, qui nous l'espérons vous plairont. De plus, si jamais nous dépassons notre palier de don, ce n'est pas grave, tout argent supplémentaire nous parviendra également et aura la même utilité: cela permettra même de donner plus d'ampleur à notre projet!!


Le lien pour les dons, une fois de plus: http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/solidarite-au-nepal-avec-les-comparses


mercredi 1 avril 2015

(Almost) Ready to go

Après une année (presque finie) pleine pour chacun d'entre nous, revoilà le temps des aventures et de leur préparation. Revoilà aussi le temps pour moi de reprendre ma plume et de faire des billets sur notre blog officiel en prévision des beaux jours.
A cette date nous avons déjà notre projet, notre partenaire ainsi qu'un peu plus de la moitié de notre budget.

Le week end du 22/23 Mars était pour nous synonyme de formation départ à l'étranger a Nantes avec nos merveilleux accompagnateurs.
 Lors de ce week end nous avons reçu l'aval de nos moniteurs pour partir. Partir oui, mais partir ou et faire quoi?
Pour l'été 2015 vos compagnons deuxième temps sont fiers de vous annoncer qu'ils partiront au Népal, à Katmandou du 25 Juillet au 24 Août!

Rapidement, le Népal est le 18 ème pays le plus pauvre du monde, il est doté d'une superficie de 147 180 km² pour un nombre de 27 797 457 habitants.
Le Népal se classe à la 145ème position (sur 187) en terme d'idh (indice de développement humain).
Pour ce qui est de l'enfance et de l'éducation les chiffres sont assez marquants.




Seul le cycle primaire ( de 6 à 10 ans) est officiellement obligatoire. Les classes sont surpeuplées avec une moyenne de 40 élèves par classe dans les villes, ce chiffre monte a 60 pour les zones montagneuses.
4 enfants sur 10 travaillent pour subvenir aux besoins de leurs familles.
5000 enfants vivent dans les rues, principalement à Katmandou.
Le taux d'alphabétisation est de 48,6%.






Comme vous avez donc pu le deviner, nous comptons faire notre projet en relation avec l'éducation et l'enfance. En tant que scouts nous partons pour faire de l'animation dans les foyer de l'association Pomme Cannelle à Katmandou. Cette association Française récolte des fonds,du matériel et envoie des bénévole de France à son association homologue au Népal APC (association for the protection of children).
Cette dernière accueille dans ses foyers les enfants des rues de Katmandou (la capitale du Népal) afin de les faire bénéficier de cours, de repas, voir même de programme de réhabilitation pour certains.

Grâce à nos avancées nous avons pu prendre nos billet d'avion, il ne reste plus qu'à tenter de récolter assez d'argent pour envisager une construction sur place afin d'apporter un peu plus qu'un sourire et le réconfort de l'animation à ces gens.

mardi 11 novembre 2014

Cidrerie Melenig


Le pressoir "à l'ancienne"
Et voilà, l'année est enfin officiellement lancée pour les compagnons, tant premier temps que deuxième temps de la neuvième de Brest!
Les vacances étaient synonymes de retrouvailles pour les deuxième temps qui ont pu se retrouver tout les quatre (ça faisait depuis Bergen!).
Nous avons donc décidé qu'il serait bon de marquer le coup avec une sortie de trois jours à la cidrerie de Melenig (proche de Quimper), afin de réaliser notre premier extra-job de l'année.

ici le tri des pommes avant la presse
La première journée fut rapide, et Paul, Thibaut et moi même avons pu retrouver a notre grande surprise notre lieu de camps 2006 ainsi que la maison ou nous avions vu l’équipe de France perdre face a l'Italie (aie...!)
Ainsi lors de notre première journée nous avons pris part a la journée porte ouverte en aidant dans les différents ateliers ( démonstration de presse, dégustation, vente et même presse a l'ancienne!)

Nous avons juste eu le temps de planter la tente que la nuit était déjà tombée, le dîner c'est fait autour d'un feu de bois et au vu des températures nous sommes tous rapidement allez nous coucher bien au chaud dans la tente!

Le lendemain, de bonne heure, de bonne humeur (9h du matin, facile) nous avons commencé les activités liés au jus de pommes. Nous nous sommes divisés en deux groupes et avons tourné de manière à ce que tout le monde ait l'opportunité de faire tout ce qu'il nous était proposé.



les pommes pressées
Pendant la journée les huit compagnons se sont donc activés à trier des pommes, les mettre à la presse, étiqueter des bouteilles et pasteuriser des petites bouteilles tout comme regarder ou en était la fermentation des jus déjà pressés.

Le soir nous avons pu profiter d'une table mise a notre disposition afin de profiter pleinement de notre excellent repas malgré le froid. Et rebelote, le froid a eu le meilleur de nous et nous a envoyé très rapidement dans la tente afin de nous reposer pour la journée qui s’annonçait.


pasteurisation des petites bouteilles










l’étiquetage de bouteilles
Pour notre dernière journée à la cidrerie nous avons pu profiter de la matinée puisque nous étions attendus uniquement à partir de 14h. Nous avons donc dormi plus tard que la veille et avons pu prendre notre temps pour manger, faire notre vaisselle et commencé a ranger le lieu.

Dès 14h le travail a repris, avec au planning cette journée la, la pasteurisation et mise en bouteille du jus de pomme que nous avions pressé la veille.

La pasteurisation de nos bouteilles
La pasteurisation amenant le jus de pomme à une température minimale de 78°C il nous a fallu être prudent et bien nous répartir les rôles afin d’être le plus efficace possible










Nous avons donc tourné avec deux personnes qui remplissaient les bouteilles de jus de pommes qui sortait du  pasteurisateur, suivi de deux autres compas qui mettaient les bouchons sur les bouteilles remplies et enfin deux personnes qui rangeaient les dites bouteilles et faisaient en sorte qu'il y ait toujours des bouteilles a remplir.

Pendant ce temps la Sam et Paul ont eu la gentillesse de finir de ranger le campement de manière à ce qu'on puisse partir le plus vite possible à la fin de notre labeur.

Nous avons cependant décidé de ne pas étiqueter les 1232 bouteilles que nous avons produits lors de ces trois jours, par soucis de temps et d’esthétisme.








Grâce à la pasteurisation effectuée lors de notre dernier jours nos bouteilles sont conservable au minimum 3 ans bien que ce ne soit pas un jus de pomme industriel.

Les préventes ont déjà commencé, les prix étant fixé a 3 euros l'unité ou 16 euros les six bouteilles de jus de pomme.

Nous pouvons donc dès à présent vous vendre du bon jus de pommes Breton fait avec amour et envie, tout les bénéfices réalisés nous aideront à financer nos projets futurs et nous aideront donc à mieux aider à notre tour.