mardi 11 novembre 2014

Cidrerie Melenig


Le pressoir "à l'ancienne"
Et voilà, l'année est enfin officiellement lancée pour les compagnons, tant premier temps que deuxième temps de la neuvième de Brest!
Les vacances étaient synonymes de retrouvailles pour les deuxième temps qui ont pu se retrouver tout les quatre (ça faisait depuis Bergen!).
Nous avons donc décidé qu'il serait bon de marquer le coup avec une sortie de trois jours à la cidrerie de Melenig (proche de Quimper), afin de réaliser notre premier extra-job de l'année.

ici le tri des pommes avant la presse
La première journée fut rapide, et Paul, Thibaut et moi même avons pu retrouver a notre grande surprise notre lieu de camps 2006 ainsi que la maison ou nous avions vu l’équipe de France perdre face a l'Italie (aie...!)
Ainsi lors de notre première journée nous avons pris part a la journée porte ouverte en aidant dans les différents ateliers ( démonstration de presse, dégustation, vente et même presse a l'ancienne!)

Nous avons juste eu le temps de planter la tente que la nuit était déjà tombée, le dîner c'est fait autour d'un feu de bois et au vu des températures nous sommes tous rapidement allez nous coucher bien au chaud dans la tente!

Le lendemain, de bonne heure, de bonne humeur (9h du matin, facile) nous avons commencé les activités liés au jus de pommes. Nous nous sommes divisés en deux groupes et avons tourné de manière à ce que tout le monde ait l'opportunité de faire tout ce qu'il nous était proposé.



les pommes pressées
Pendant la journée les huit compagnons se sont donc activés à trier des pommes, les mettre à la presse, étiqueter des bouteilles et pasteuriser des petites bouteilles tout comme regarder ou en était la fermentation des jus déjà pressés.

Le soir nous avons pu profiter d'une table mise a notre disposition afin de profiter pleinement de notre excellent repas malgré le froid. Et rebelote, le froid a eu le meilleur de nous et nous a envoyé très rapidement dans la tente afin de nous reposer pour la journée qui s’annonçait.


pasteurisation des petites bouteilles










l’étiquetage de bouteilles
Pour notre dernière journée à la cidrerie nous avons pu profiter de la matinée puisque nous étions attendus uniquement à partir de 14h. Nous avons donc dormi plus tard que la veille et avons pu prendre notre temps pour manger, faire notre vaisselle et commencé a ranger le lieu.

Dès 14h le travail a repris, avec au planning cette journée la, la pasteurisation et mise en bouteille du jus de pomme que nous avions pressé la veille.

La pasteurisation de nos bouteilles
La pasteurisation amenant le jus de pomme à une température minimale de 78°C il nous a fallu être prudent et bien nous répartir les rôles afin d’être le plus efficace possible










Nous avons donc tourné avec deux personnes qui remplissaient les bouteilles de jus de pommes qui sortait du  pasteurisateur, suivi de deux autres compas qui mettaient les bouchons sur les bouteilles remplies et enfin deux personnes qui rangeaient les dites bouteilles et faisaient en sorte qu'il y ait toujours des bouteilles a remplir.

Pendant ce temps la Sam et Paul ont eu la gentillesse de finir de ranger le campement de manière à ce qu'on puisse partir le plus vite possible à la fin de notre labeur.

Nous avons cependant décidé de ne pas étiqueter les 1232 bouteilles que nous avons produits lors de ces trois jours, par soucis de temps et d’esthétisme.








Grâce à la pasteurisation effectuée lors de notre dernier jours nos bouteilles sont conservable au minimum 3 ans bien que ce ne soit pas un jus de pomme industriel.

Les préventes ont déjà commencé, les prix étant fixé a 3 euros l'unité ou 16 euros les six bouteilles de jus de pomme.

Nous pouvons donc dès à présent vous vendre du bon jus de pommes Breton fait avec amour et envie, tout les bénéfices réalisés nous aideront à financer nos projets futurs et nous aideront donc à mieux aider à notre tour.